Un TGV entre Montréal et Trois-Rivières ?

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, relance le débat sur l’implantation de service de train à grande vitesse au Québec en proposant l’implantation du ligneentre la métropole et Trois-Rivières. La firme Canarail a été mandatée pour examiner « les courbes du réseau actuel de même que les passages à niveau afin de vérifier si un train à haute vitesse, roulant à 200 km/h, pourrait circuler sur les rails du réseau ferroviaire de Trois-Rivières ». L’idée d’instaurer une ligne de TGV au Québec refait périodiquement surface, et toujours, le débat sur le corridor à emprunter enflamme les discussions. Après que Jean Drapeau eut lancé l’idée d’un TGV Montréal-New York, de nombreux projets ont été proposés :

1985 : On juge le projet trop coûteux et risqué sur la ligne Montréal-NY.

1989 : On propose un TGV sur la ligne Montréal-Toronto et des études de préfaisabilité sont réalisées par les principaux joueurs intéressés au contrat… Bombardier et Alstom (qui s’appelait GEC Alsthom à l’époque)

1990 : Le parti civique relance l’idée du TGV Montréal-NY.

1991 : Jean Garon déclare qu’un Québec souverain aurait intérêt à établir un lien avec « la plus grande force industrielle au monde » en établissant une ligne de TGV Montréal-NY.

1996 : Lucien Bouchard abonde dans le même sens que la CSN et la FTQ pour vanter le projet d’un TGV vers Toronto : « Si j’étais premier ministre fédéraliste du Canada – c’est imaginaire – je me dirais que je lancerais le TGV. Je voudrais prouver à tout le monde que le fédéralisme, c’est bon. Et je voudrais recréer les conditions originales de la création du fédéralisme : les grandes lignes de chemin de fer qui ont uni le Canada d’un bout à l’autre. C’est toute une mythologie qui est rattachée à ça ».

1996 : Des experts évaluent qu’un TGV Montréal-Québec ne pourrait pas être rentable.

2001 : Pierre Bourque relance l’idée d’un train rapide entre Montréal et New-York et Sylvain Vaugeois déclare que l’avenir de l’économie du Québec passe par un TGV Montréal-New York. Des experts doutent toutefois que le projet n’aboutisse avant 20 ans.

2003 : Le débat se développe entre tenants d’une ligne Montréal-NY et ceux d’une ligne Québec-Windsor, ce dernier projet ayant refait surface.

Selon Luc-Normand Tellier, directeur du département d’études urbaines de l’UQAM, « à l’échelle du continent, l’axe Québec-Montréal-Toronto-Windsor est marginal depuis déjà longtemps ». Il faut plutôt penser rapidement à connecter Montréal à laconurbation formée par Washington, New York, Philadelphie et Baltimore. Il s’agirait donc de relier Montréal au bassin de 31 millions d’habitants formé par ces mégapoles.

D’autres, comme Yvan-M. Roy, Avocat et conseiller en matière de tourisme ferroviaire, croient que ce type de projet ne peut être mis de l’avant sans subsides gouvernementaux, ce qui rend la ligne Québec-Windsor beaucoup plus crédible : « Il est à prévoir que la participation du financement fédéral canadien sera difficile dans le cas du TGV Montréal-Washington. La justification sera plus facile à établir dans le cas du TGV Québec-Windsor ».

À la lumière de cet historique des projets de TGV passant par Montréal, on peut dire que le débat se fait autour des retombées économiques, de la rentabilité et du financement des diverses options. On pourrait ajouter que, par exemple, une ligne Québec-Montréal aurait peut-être des effets bénéfiques sur la relation tendue entre les deux villes.

En définitive, on peut se demander comment un train rapide entre Montréal et Trois-Rivière peut se justifier. À vue de nez, la ligne serait difficilement rentable et contribuerait marginalement à l’économie. Il faudrait cesser de penser à raccorder des bouts de chemins de fer disparates et résolument planifier globalement pour faire de Montréal le noeud d’un réseau ferroviaire qui se respecte. En attendant, au Japon, on installe des trains à sustention magnétique

Commentaires

[…] Canada est le seul pays du G7 à ne pas avoir de TGV. Ce n’aurait même pas été audacieux de choisir le TGV, mais ça aurait au moins permis de […]

Laisser un commentaire