Les naïfs de Rue89

J’ai assisté brièvement au 5 à 7 avec Pierre Haski, fondateur de Rue89, mais suffisamment longtemps pour l’entendre raconter que dans les premiers jours de la fondation du journal, avant même le premier texte produit, le responsable d’un grand groupe de presse est entré en contact avec Rue89 pour leur faire une offre d’achat. L’offre fut refusée parce qu’elle impliquait une participation majoritaire de ladite compagnie, ce qui n’intéressait pas les gens de Rue89. À l’annonce du refus, le responsable de la compagnie aurait répondu:

« Vous êtes naïfs. Une guerre de l’information en ligne se prépare, et le gagnant sera celui qui aura le plus d’argent. »

Zut… moi qui n’ai pas une cenne.

Commentaires

Ha ha!

J’ai bien hâte de voir qui, entre l’argent et les utilisateurs impliqués, gagnera ce concours?

Ici, on voit bien que cyberpresse est en avance, mais le vent pourrait tourner!

pixotte dit :

Cela me rappelle les radios libres avant la loi. L’actuel président du groupe NRJ assistait sans mot dire aux manifs réclamant la loi. Il a laissé faire en atendant son heure. Combien de radios, en fait des fréquences, a-t-il rachetées????
J’espère que Rue89 résistera!

Laisser un commentaire