Pour un Québec anglophone

Tout un texte, ce matin, dans le Devoir – « Angliciser le Québec » – écrit par Emanuel Dion-Goudreau et Roberto Campeón :

« La situation du français au Québec inquiète. Le débat oppose les tenants d’un renforcement de la Charte de la langue française à ceux qui souhaitent favoriser le bilinguisme des Québécois dans le but de faire du Québec un point de rencontre entre les cultures anglophone et francophone. Mais personne n’a jusqu’ici soulevé l’intérêt d’une troisième voie, celle d’une anglicisation portée par un réseau scolaire anglophone unique accueillant tous les jeunes Québécois. »

Je m’attendais à une conclusion du genre « bin non, c’t’une joke », mais non.

P.S. : Ce n’est pas la première fois que je le remarque, mais Vigile.net reprend intégralement des textes du Devoir, et est mieux positionné dans Google que ce dernier. C’est légal ça ?

Commentaires

Eric Robert dit :

Je dirais pour ma part que ce n’est pas légal puisqu’en reproduisant l’article au complet, le site contrevient à la loi sur les droits d’auteurs qui n’autorise que la reproduction très partielle d’un article sous forme de citation.

D’ailleurs ce site est déjà poursuivi par Gesca pour cette pratique:
GESCA c. Vigile : c’est l’impasse.

oniquet dit :

Eh bin. Je me disais qu’ils avaient peut-être une entente avec Le Devoir, mais il semble que non…

[…] Le Devoir a fait paraître un texte d’opinion (trouvé via le blogue d’Olivier Niquet) qui va encore plus loin : Roberto Campeón et Emanuel Dion-Goudreau, deux citoyens de Montréal, […]

cr0vax dit :

Si si cette voix a deja ete essayee … C’etait en Acadie, au lendemain de la deportation des acadiens …
No comment sur cette idee qui sent vraiment la merde.
De toute facon, au vue du fonctionnement des institutions canadiennes, ce n’est pas possible.

Laisser un commentaire