Payer ses contraventions en ligne

J’ai eu ma première contravention en dix ans de conduite active la semaine dernière. 49 km/h dans une zone de 30 km/h. J’étais dans la lune faut croire. D’ailleurs, je me demandais, faut-il dire merci au policier qui vous donne une contravention ?

En tant qu’urbaniste intéressé par la gouvernance en ligne, j’étais très heureux de constater qu’il m’est possible de payer ladite contravention sur le site de la Ville de Montréal.

Sauf qu’hier, le site m’annonce que le service est présentement indisponible, et aujourd’hui, on me donne une erreur 500 « Internal server Error » avec plein de gribouillis Java / Oracle.

Pratique.

Commentaires

Euh… Tu ne peux pas simplement payer ta contrenvation par ton service bancaire / caisse en ligne? Moi j’ai payé ma dernière pour un stationnement via Accès D sans problème…

Madeleine dit :

C’est tout à fait exact (et très décevant parce que sur leur site, on ne peut payer que par carte de crédit alors que je veux payer par débit…),
Sans être certaine qu’on ne puisse payer par notre institution puisque j’ai essayé et on me dit qu je n’ai pas un no. de constat valide. J’ai donc tenté de joindre leur service téléphonique (sois-disant ouvet 24hrs/24, 7jrs/7 au 1-877-263-6337) pour avoir plus d’info sur ce qui cloche sur le no. du constat et un message enregistré me dit que ce service est disponible sur semaine uniquement alors que sur le site Internet, on dit tout à fait le contraire….. Bla, bla, bla….

oniquet dit :

Je pourrais, je suppose, mais pour une fois qu’une municipalité fait des efforts pour nous faciliter la vie, aussi bien les encourager… et les critiquer quand ça ne fonctionne pas.

Mais ça a fonctionné finalement. Z’ont dû rebooter le serveur…

Francois Coutu dit :

Les contraventions… un autre facteur favorisant la vie en ville.

Dans ma jeunesse…, il y avait généralement, un policier ou une voiture de police visible dans les zones à risques, ceci permettait de régulariser la circulation. Les contraventions étaient distribuées aléatoirement. Depuis environ un an, la Ville de Montréal a changé du mode de distribution aléatoire au mode récursif. Maintenant, plusieurs voitures et policiers sont cachés. Ce mode n’est pas efficace pour ralentir le trafic ni pour empêcher les zoufs d’être zoufs, mais crime que c’est payant… En fait, presque assez payant pour développer des applications qui fonctionnent.

Dominic Duval dit :

Pour les geeks qui aiment aller au fond de l’histoire:

http://servicesenligne2.ville.montreal.qc.ca was running Oracle-Application-Server-10g on Solaris 8
(via netcraft.com)

Dire que ca coûte des millions des bébelles comme ca…

Anonyme dit :

places handicapes, livraisons ou autres! mais? vous ne pensez qu’à vous!

Baboune dit :

Je seconde le commentaire de François Coutu. Le site pour payer ne fonctionne sans doute pas compte tenu du nombre de personnes qui essaient de l’utiliser en même temps. C’est une ruine habiter à Montréal et tellement répressif. Les vrais criminels peuvent dormir en paix !!!

Dale st dit :

Vous parlez d un site de paiement ou un site de recket ?

Laisser un commentaire