Google Wave, Google Docs, Gmail, Gtalk, etc.

Je commence à bien apprécier Google Wave. On le teste par les temps qui courent pour nos « brainstorms » au Sportnographe.

Mais pas évident d’établir une hiérarchie. Quand est-il approprié d’utiliser Google Docs, Gmail, Google Wave, ou Gtalk ?

Gtalk : « eille, t’aurais pas ça un extrait de Jean Perron qui dit que les russes sont des mercenaires ? »

Google Wave : « eille, checkez ce lien comment ça pas d’allure » ou « eille, j’aurais cette idée pour l’émission. »

Gmail : « eille, je vous transfère la proposition de chose, pour l’émission. »

Google Docs : « eille, voici le texte complet de ma prochaine chronique. »

Google Wave est peut-être le chaînon manquant, mais on dirait qu’il n’est pas encore « attaché » aux autres. Ça devrait venir…

Commentaires

Pat Charbonneau dit :

google wave c’est plate en crisse quand té tout seul 😉

on se voit dimanche!

Laisser un commentaire