De la poutine à Hong Kong

La vie (et les patates frites) nous réservent parfois des surprises. Comme celle de faire 17 heures d’avion pour se rendre à Hong Kong, puis d’escalader un des sommets les plus élevés de la ville afin d’avoir une vue imprenable sur les grattes-ciels… et de se retrouver avec une vue imprenable sur une poutine.

Non, ce n’est pas une succursale de La Belle Province mais de New York Fries qui nous propose « l’authentique poutine newyorkaise ». Oui, les amaricains nous ont piqué notre mets national ! Et ils font même la poutine italienne.

Puis on redescend la montagne pour aller déguster les mets locaux comme les dim sum ou quelque chose comme ça… et on retombe sur un shack à patate qui offre la poutine. Triple O’s cette fois-ci.

La poutine est en train d’envahir le monde, et on ne nous en donne même pas le crédit.

Commentaires

Rustgold dit :

Hey!
Le signe du dolllar suit le prix.
Est-ce possible que le trio (Poutine/Coke/Petite salade verte que tu touches pas) coûte 55$.
Si oui, ils sont fous ces asiatiques!!!

Marc-André dit :

😉
1 dollar de Hong Kong = 0,128035885 dollars canadien

C dit :

D’ailleurs, le New York Fries est le seul (qu’on connaisse) à HK à avoir des poutines aux crottes de fromage! T’essaieras avec la poutine hongkongaise au mozz râpé.

[…] je ne suis pas le premier à relever ce fait honteux. Pour en savoir davantage consultez le blogue d’Olivier Niquet ou encore l’excellent Poutine Chronicles qui traite des meilleures poutines sur la planète. […]

julien dit :

« new york fries » n’est pas américain, c’est canadien! http://www.newyorkfries.com/about_nyf

Laisser un commentaire