Trudeau, l’Olympien du régime et les itinérants – Chronique du 3 août 2012

J’ai entamé ma fin de semaine dernière avec la lecture du livre “Trudeau et ses mesures de guerre”. C’est l’histoire d’un gars qui passe une loi qui brime les droits et libertés pour mater ses opposants… Ah, tiens, ça me rappelle un certain printemps récent ! Meuh non, je ne compare pas les mesures de guerre et la loi 78. C’est juste une mauvaise blague… Tiens, Je me donne 8 sur 10 pour cette blague-là.

Mardi, le remplaçant de Paul Arcand au 98,5 FM a pris son courage à deux mains pour poser à Gaétan Barrette LA question qui vous brûle tous les lèvres : a-t-il des problèmes d’intégrité… avec sa bedaine. Réponse de M. Barrette : “On va régler une affaire tout de suite là, moi j’suis une personne normale, donc imparfaite… manifestement, je ne suis pas un Olympien du régime ». Remarquez qu’avec McDonald’s qui commandite les Olympiques mur à mur, il aurait peut-être des chances de gagner.

Mais M. Barrette devait être soulagé que la madame de J.E. Jocelyne Cazin, ait décidé de ne pas se présenter pour la CAQ. Il me semble qu’avec ses histoires de lobbyisme illégal, il y’aurait été bon à J.E. ce monsieur-là !

Reste que comme dirait Jean Lapierre, avec des candidats comme ça, la clientèle de la CAQ risque d’être mottoneuse.

« Dans le cas de François Legault, bien il cherche sa clientèle un peu partout et c’est ça qui est son défi François Legault, est-ce que sa clientèle est tellement éparpillée que ça l’air un peu du Cheez Whiz sur une toast chaude, ou si y’a des mottons à droite et à gauche ?”

J’en ai l’eau à la bouche. Paraît qu’il y aurait même des grumeaux souverainistes au sein du Cheez Whiz de la CAQ. En tout cas, c’est ce que les spinneux Libéraux nous martèlent en espérant que ça nous rentre dans tête.

Mais si Legault était souverainiste, il le dirait. Même les péquistes sont game de se dire souverainistes de nos jours ! Incroyable. Tellement incroyable que selon Ian Sénéchal, fondateur du Réseau Libarté Québec, certains souverainistes doivent être pas mal excités au bas du corps.

“Les dernières campagnes en tout cas le PQ c’était plus, on verra les conditions favorables euh, on va tâter le terrain tranquillement, là.. – Marc Laviolette a un p’tit croquant dans ses pantalons ce matin… – Ah oui. ah oui oui, c’est clair. – L’zipper yé au 45 là, y’a de la misère à s’assoir… Jean-François Lisée, – Ah oui c’est comme ça – Pierre Duchesne aussi ?”

Je ne m’éterniserai pas sur le croquant de pantalon parce qu’on a des choses bien plus importantes à aborder. Parce que mercredi, au grand dam de Réjean Tremblay, porte-parole de Québécor, Radio-Canada a obtenu les droits des prochains Jeux olympiques !

Dommage qu’il ne reste plus personne au service des sports, à part Jean St-Onge qui n’est pas un grand fan des olympiques comme il l’a dit en onde sans faire exprès : « vos estis de jeux d’été moi”. Encore de l’eau au moulin de ceux qui, comme Laurent Proulx, le leader du mouvement pour la promotion de Laurent Proulx, veulent abolir l’esti de société d’État.

L’abolition de Radio-Canada laisserait par contre toute la place à Radio X Montréal qui a d’ailleurs jeudi annoncé le coanimateur de son show du matin. Ce sera… Carl Monette !!

Vous ne savez pas qui est Carl Monette ? Voyons donc… c’est le grand penseur de Radio X Chicoutimi qui proposait de castrer les itinérants et de les déporter dans le nord : “tous les itinérants, tout le monde dans rue, tu les prends, pogne une pelle, ramène ça en arrière, monte moi ça dans l’nord, installe moi ça là, t’as la paix t’en a pu, t’entends pu rien parler, merci bonsoir […] tu les castres avant.

Tu les castres, pis enweille au goulag. D’ailleurs, on pourrait faire la même chose avec les souverainistes qui ont trop de croquant dans l’pantalon. Mouais… 8 sur 10 celle-là aussi ?

Laisser un commentaire