Timelapse du smog à Montréal

On se croirait dans Bladerunner (ou pas).

Laisser un commentaire