Pour une gestion publique des données

Des scientifiques qui ont besoin de données pour mener à bien leurs recherches demandent qu’elles soient accessibles par l’entremise d’un « trust » géré par des instances publiques plutôt que par des compagnies privées.

In our view, the current model, in which the digital traces of our lives are monopolized by corporations, threatens the ability of society to produce the rigorous, independent research needed to tackle pressing issues. It also restricts what information can be accessed and the questions that can be asked. This limits progress in understanding complex phenomena, from how vaccine coverage alters behaviour to how algorithms influence the spread of misinformation.

Sûrement une bonne idée de ne pas laisser ça entre les mains de gens qui veulent surtout les exploiter pour faire de l’argent.

Laisser un commentaire