Les oiseaux et les jeunes filles

Lu dans La Presse ce matin:

Pourquoi de 20 % à 30 % des colibris jacobins femelles ont-ils un plumage semblable à celui du mâle ? Pour pouvoir manger sans être importunés. Telle est la conclusion de biologistes de l’Université Cornell, qui ont observé sur 78 heures de vidéos de mangeoires que les femelles au plumage masculin mangent dix fois plus que leurs consœurs, parce qu’elles ne se font pas solliciter par les mâles.

Lu dans le Journal de Montréal la semaine passée:

Le fléau du harcèlement dans la rue est loin de s’être estompé avec la pandémie, comme en témoigne l’expérience de deux jeunes femmes qui disent avoir dû repousser les avances d’une vingtaine d’hommes en 90 minutes au centre-ville de Montréal.

Laisser un commentaire