Mégadonnées et transport

Je me disais dernièrement que les applications comme Waze et Google Maps qui vous font passer par toutes sortes de petites rues pour éviter la congestion et économiser deux ou trois minutes devaient avoir une influence négative sur les petites rues de quartier.

À l’inverse, les données qu’elles génèrent ou qu’elles utilisent pourraient servir à décongestionner la ville, comme l’explique Alain McKenna:

De toutes les solutions pour améliorer la fluidité des réseaux de transport, la plus efficace est encore celle qui consiste à mieux répartir dans le temps les besoins en mobilité des utilisateurs du réseau. Dans les villes où on a préféré taxer pour moduler l’achalandage, l’effet immédiat a été de réduire de 20 à 30 % la congestion des réseaux et d’éliminer jusqu’à la moitié des émissions polluantes liées au transport. Pas mal mieux que des voies réservées ou qu’une nouvelle rame de métro.

Il est temps qu’on en tienne compte.

Laisser un commentaire