Le modèle du successeur de Ricochet

Ça s’appelle Pivot.

En unissant leurs forces et leurs ressources financières, Ricochet et Majeur ont ainsi pu mettre rapidement sur pied une petite équipe de salariés constituée de deux journalistes — dont un spécialisé en enquête — et d’une rédactrice en chef. Ce noyau dur est déjà appelé à grandir alors que les recherches vont bon train pour embaucher une personne responsable des médias sociaux. Pivot peut aussi compter sur la collaboration de nombreux pigistes de Ricochet qui ont accepté de les suivre dans l’aventure. […] Car le quotidien indépendant compte beaucoup sur son modèle d’abonnements payants pour maintenir le navire à flot. « Tous les articles seront en accès libre, précise Alexis Ross. Mais on va offrir quelque chose de plus aux abonnés ».

Hâte de voir si c’est un modèle viable.

Laisser un commentaire