Les stratégies de Russia Today

Pas mal pareil comme tous les médias du genre dans le monde.

La ligne « alternative » de RT ne prend son sens que par sa posture d’opposition aux grands acteurs occidentaux de l’espace médiatique international, notamment étasuniens et britanniques : ce que la chaîne appelle les « mainstream media » (MSM), ou « médias dominants ». Ce terme est d’ailleurs très utilisé dans l’écosystème de la presse alternative ou conservatrice aux États-Unis, comme sur Fox News. RT se présente donc comme un média contre-hégémonique, opposé à la « norme » libérale et à l’unanimisme supposé des grands médias, à la botte de « l’establishment ». RT affirme qu’elle « complète » ces médias en levant le voile sur leurs non-dits. Cette promesse se reflète dans le slogan de la chaîne anglophone, « Question more », « Osez questionner » sur la chaîne francophone. Ce discours, fondamentalement populiste par sa propension à opposer le peuple aux élites, est aussi présent chez Sputnik, l’autre média russe international dont le slogan est : « Telling the untold » (« Nous dévoilons ce dont les autres ne parlent pas » chez Sputnik France).

Celui qui l’dit, celui qui l’est.

Laisser un commentaire