Dézonage et étalement urbain à Saint-Lin

Ils ont voulu « augmenter encore plus cette population en dézonant encore plus de terres agricoles afin de répartir les coûts de l’alimentation en eau entre de plus nombreux contribuables. » Ça donne plus d’étalement urbain:

Ce scénario est archiconnu. On l’enseigne dans tous les cours d’urbanisme depuis belle lurette et, pourtant, les gouvernements du Québec n’osent pas y mettre un terme. On temporise. On flatte notre électorat des banlieues. On se crée ainsi une base électorale qu’on ne peut décevoir. Et les problèmes ne font que s’accroître.

Un autre prof en parle dans La Presse.

Laisser un commentaire